Aide financière à l’embauche d’apprentis

  1. Accueil
  2. Actualité
  3. Aide financière à l’embauche d’apprentis
Actualité

Le ministère du Travail a annoncé, le 4 juin 2020, la mise en place d’un plan massif pour maintenir l’apprentissage. Tour d’horizon des mesures prévues.

Une aide financière à l’embauche d’apprentis

L’objectif de cette mesure est de maintenir le niveau d’embauche d’alternants au même niveau élevé que lors de la rentrée 2019.

Cette prime sera versée entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 aux entreprises qui embauchent des alternants préparant un diplôme de niveau CAP à Licence Professionnelle

Le montant sera de :

  • 5 000 euros pour l’embauche d’alternants de moins de 18 ans
  • 8 000 euros pour les alternants majeurs.

La prime sera versée sans condition dans les entreprises de moins de 250 salariés. Pour les plus grandes entreprises, elles devront justifier d’un taux de 5 % d’alternants dans leurs effectifs d’ici 2021 pour profiter de cette aide.

Grâce à cette mesure, un alternant de 20 ans ou moins n’aura aucun coût (salaire et charges sociales) pour l’entreprise la première année. Entre 21 et 25 ans, ce coût sera d’environ 175 euros par mois.

Six mois pour trouver un contrat d’apprentissage

La loi “Avenir professionnel” prévoit qu’un stagiaire de la formation professionnelle peut rester trois mois dans son centre avant la signature d’un contrat d’apprentissage, le temps de trouver un employeur.

Cette mission s’avère compliquée par la situation sanitaire. Les jeunes qui n’ont pas encore pu signer de contrat d’apprentissage bénéficieront d’une durée prolongée jusqu’à 6 mois pour trouver une entreprise.

Un apprenti qui s’inscrit en septembre prochain dans un centre de formation aura donc jusqu’au 28 février 2021 pour trouver un employeur.

Partagez l’article sur les réseaux sociaux :

Menu