Les métiers et l’emploi dans l’informatique

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les métiers et l’emploi dans l’informatique
Actualités

L’informatique a envahi tous les secteurs d’activité et ses applications ne cessent d’évoluer. Big data, intelligence artificielle, cybers-sécurité, réalité virtuelle, systèmes embarqués, créent de nouvelles possibilités dans les transports, la santé, la production industrielle, la finance, le marketing… Une dynamique très favorable à l’emploi.

Des métiers traditionnels ou émergents

Si le développement logiciel est au cœur de l’activité numérique, cette dernière fait appel à de nombreuses autres compétences. C’est grâce aux professionnels des systèmes, des réseaux et de la sécurité que l’information peut circuler et être traitée efficacement. Les innovations contribuent à l’émergence de profils plus pointus. Les spécialistes du cloud permettent aux entreprises d’externaliser le stockage et le traitement de leurs données. Les data scientists recueillent et analysent des masses d’informations. Les ingénieurs en réalité virtuelle conçoivent des systèmes complexes utilisés aussi bien pour le jeu vidéo que pour la simulation chirurgicale.

L’émergence de l’intelligence artificielle et du machine learning va créer aussi de nouveaux métiers en plus des métiers de la data : ingénieur IA (créer des programmes informatiques capables de raisonner comme l’homme, pour répondre à des problèmes très complexes, ou encore coach de chatbot, etc.

Les évolutions technologiques ont aussi fait apparaître des spécialisations au sein des métiers traditionnels. Ce sont par exemple, les développeurs d’applications mobiles, ou les « UX designer » aux fonctions différentes des développeurs traditionnels. Ou encore les développeurs en systèmes embarqués qui, à la croisée de l’informatique et de l’électronique, conçoivent des logiciels utilisés notamment dans les appareils de transport.

Le secteur résiste malgré la crise sanitaire

Au sein d’un secteur qui innove en permanence, les informaticiens sont recherchés à la fois par les entreprises de services numériques, les éditeurs de logiciels, les banques, les entreprises industrielles et commerciales et les administrations. Sans oublier les start-up, en pleine croissance dans les domaines des applications mobiles, des objets connectés, du e-commerce, du big data et de l’intelligence artificielle. Sur ce marché très ouvert, les développeurs et les ingénieurs logiciels figurent en tête des profils les plus convoités. Les besoins sont également importants pour les métiers des systèmes d’information et les télécommunications et des réseaux et de la sécurité informatique.

La crise sanitaire a impacté l’emploi informatique, notamment les activités de conseil, mais a aussi créé une hausse de l’activité numérique et une ouverture élargie en terme de profils de recrutement. Les cadres débutants et de moins de 5 ans représentent 60 % des recrutements. Les jeunes diplômés travaillent souvent en tant que consultants au sein des entreprises de services numériques et des sociétés de conseil.

Les formations et les diplômes

2 ans pour obtenir un BTS et une année supplémentaire pour valider un bachelor ou une licence professionnelle informatique permettent de se faire recruter à des postes de techniciens supérieurs. L’alternance est un plus qui permet d’apprendre tout en mettant en pratique et de gagner environ deux années d’expérience. Comptez 5 ans pour un mastère ou un diplôme d’ingénieur afin de vous spécialiser et d’intégrer plus rapidement des postes d’encadrement.

L’AFIP vous propose :

Si une de ces formations vous intéresse, vous pouvez candidater en ligne sur notre site !

Les métiers qui payent le plus

L’expérience est importante dans les métiers de l’informatique. Il faudra avoir une grande expérience pour espérer toucher les plus fortes rémunérations. Mais, même si vous n’avez pas d’expérience et que vous sortez de l’école, vous pourrez souvent prétendre à une rémunération proche ou supérieure à 30.000€ bruts par an.

Métiers Rémunération min. / an Rémunération max./ an
Administrateur réseau 30 000 € 50 000 €
Responsable de sécurité informatique 30 000 € 70 000 €
Ingénieur systèmes et réseaux 38 000 € 60 000 €
Responsable informatique 45 000 € 90 000 €
Consultant 33 000 € 60 000 €
Architecte en système informatique ou logiciel 42 000 € 70 000 €
Administrateur de base de données 30 000 € 70 000 €
Directeur de projet 50 000 € 85 000 €
Directeur Informatique 60 000 € 100 000 €

En attendant le prochain article, rendez-vous sur FacebookInstagram et Linkedin 😉

Partagez l’article sur les réseaux sociaux :

Menu