Comment trouver une alternance à Lyon ?

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Comment trouver une alternance à Lyon ?
Actualités, Alternance

La métropole de Lyon ou Grand Lyon présente un large bassin d’emploi pour les candidats à la recherche d’un contrat en alternance. En contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, la recherche d’un emploi en alternance à Lyon peut toutefois s’avérer longue et difficile en fonction des objectifs professionnels et du niveau de formation visés. Comment décrocher une alternance à Lyon ? Tous nos conseils dans cet article 😉

L’AFIP a d’ailleurs décidé de se positionner majoritairement sur le marché de l’alternance, pour ses nombreux avantages.

Lyon, une ville favorable à l’emploi en alternance

Une de plus grandes agglomérations en France, Lyon affiche un développement économique important qui génère des tensions sur le marché de l’emploi puisque 44% des embauches sont jugés difficiles par les employeurs. Face à ses difficultés de recrutement, les entreprises se tournent souvent vers le recrutement en alternance pour trouver des candidats qualifiés pour leurs postes à pourvoir. Cela créé de belles opportunités pour les candidats de se faire embaucher et ainsi, de bénéficier de tous les avantages du contrat en alternance, qu’il s’agisse d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Certaines astuces permettent de mener à bien la recherche d’un emploi en alternance à Lyon. Il faut avoir en tête que pour mettre toutes les chances de leur côté, les candidats doivent envoyer une grande quantité de CV à différentes entreprises. Pour un contrat d’apprentissage, il est primordial de commencer l’envoi des dossiers de candidature dès le mois de janvier pour espérer avoir une place au mois de septembre, date de la rentrée.

Comment trouver un emploi en alternance à Lyon

Pour les étudiants, il est recommandé de se renseigner auprès du service des stages et de l’emploi de l’école, mais également des CFA. Les étudiants pourront également demander conseil auprès des chambres consulaires, auprès du Centre régional d’information jeunesse, mais aussi des missions locales et bien sûr chez Pôle Emploi.

Les candidats à un emploi en alternance doivent se rapprocher des organismes de formation en alternance pour connaitre les formations et obtenir de plus amples informations sur leurs contenus et débouchés. Pour trouver une entreprise d’embauche

, les futurs alternants peuvent consulter les offres d’emploi en alternance dans la presse locale et sur le web, notamment sur les plateformes joboards qui centralisent les offres d’emplois d’entreprises de façon généraliste ou sur des secteurs d’activité ciblés.

Si les étudiants ne trouvent aucune offre répondant à leurs attentes, ils peuvent quand même envoyer une candidature spontanée, mais il faut envoyer plusieurs dizaines de candidatures pour avoir une chance. Le réseau, les contacts sont aussi à faire jouer. Le réseau professionnel peut s’étendre et diriger les étudiants vers les entreprises qui embauchent. Il est évidemment conseillé de consulter directement le site internet des entreprises pour connaître leurs offres d’emploi disponibles. Certaines sociétés recrutent parfois tardivement jusqu’à la rentrée.

Cette année, en raison des contraintes sanitaires, il n’est pas possible d’organiser les salons qui se déroulent habituellement en novembre et mars. Toutefois, un certain nombre de salons virtuels sont proposés (salons virtuels de l’Etudiant par exemple). De même il est toujours possible de participer à des Journées Portes Ouvertes (JPO) virtuelles organisées par les organismes de formation.

Quels secteurs recrutent le plus à Lyon ?

Pôle urbain européen, Lyon présente un tissu industriel important et propose une offre intéressante en matière de services. Le bassin Grand Lyon compte 1500 centres de décision, mais également des institutions internationales, un réseau de sous-traitants et un pôle supérieur tertiaire polyvalent.

Parmi les secteurs qui recrutent, on distingue traditionnellement ceux de l’industrie pétrochimique, de l’industrie pharmaceutique et les biotechnologies. D’un autre côté, les secteurs d’activité suivant se montrent également dynamique sur le marché de l’emploi :

  • le BTP,
  • le commerce,
  • l’agriculture,
  • l’entretien des espaces,
  • les services aux entreprises et aux particuliers.

Parmi les profils les plus recherchés sur la métropole lyonnaise, on relève les profils évoluant dans les fonctions informatiques ainsi que dans les métiers de la recherche, du développement ou du commerce. Le secteur de l’image en mouvement incluant les animations 3D, les jeux vidéo sont en pleine croissance. Le domaine de la construction, du numérique, etc. sont aussi à la recherche de profils à recruter, tout comme les industries créatives : création graphique, design, la mode, les arts et spectacles, etc.

Les plus gros employeurs du Grand Lyon et du Rhône, d’après L’Insee sont :

  • Les collectivités locales : Mairie de Lyon, Conseil Régional.
  • L’industrie pharmaceutique (Sanofi-Pasteur, bioMérieux, Inserm, Merial, Genzyme, genOway, Flamel Technologies),
  • L’industrie automobile (Renault-Trucks à Vénissieux et à Saint-Priest),
  • Les nouvelles technologies,
  • La chimie-environnement (Rhodia, Arkema, Suez Environnement, Bluestar Silicones, IFP, CNRS, Total, Coatex, Bayer Cropscience)
  • Les activités de transport (Keolis-Lyon, SNCF, Irisbus…).

Lyon possède un pôle de compétitivité dans le domaine de « l’image en mouvement » (animation 3D, jeux vidéo, etc. : Atari, Electronic Arts, Eden Games, France 3, Arkane Studios). Le secteur de la construction reste également dynamique, et le numérique et les TIC (Cegid, Unilog, Atos, IBM, Jet Multimedia, Tracing server, Sopra).

Les secteurs en croissance sont :

  • le BTP (Cegelec, Amec Spie, Campenon Bernard, Piani, Appia, Seitha, Brossette, BSN Glasspack, Plastic Omnium, Toray Plastics),
  • les services supérieurs aux entreprises (recherche, ingénierie, publicité, conseil, architecture (Mediapost, IFP, Ernst&Young, Algoé, Fidulor, Coface SCRL)),
  • les services opérationnels aux entreprises (GSF Mercure, Renosol, Securitas, ACTA, Alliance, L’Union),
  • la métallurgie mécanique et construction électrique (Descours et Cabaud, Cofathec, Alstom, Seb, Aldes, ABB, Bosch, Brandt, Valeo, Carrier, Potain),
  • les activités financières et immobilières (Crédit agricole, LCL, April), la logistique et le transport (Dentressangle, TNT, Keolis, CGVL).

Vous pouvez également vous orienter vers les « Industries créatives » : secteurs de l’image, du design, de la mode, de la création graphique, de l’édition-imprimerie, de la haute gastronomie et du spectacle.

Sachez que le Conseil régional propose des aides financières diverses aux apprentis (se renseigner auprès du CFA). Dans certains secteurs qui exigent l’achat d’un matériel spécifique, des bourses d’équipement professionnel peuvent être demandées.

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel article ! En attendant, on vous retrouve sur Facebook, Instagram et Linkedin 😉

Partagez l’article sur les réseaux sociaux :

Menu

This function has been disabled for AFIP Formations.