Comment rédiger son CV ?

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Comment rédiger son CV ?
Actualités

Que vous soyez en recherche d’emploi (CDD, CDI ou alternance) ou de stage, votre CV sera indispensable. Un peu comme une carte d’identité à visée professionnelle. C’est pourquoi il est très important de respecter quelques critères.

Comment rédiger son CV ? Article école AFIP formations

La mise en page

Peu importe le secteur et le poste pour lequel vous postulez, la présentation est la première chose que l’on remarque ! Vous avez la liberté de choisir la structure, le format (A4 portrait ou paysage, diaporama, vidéo), les couleurs, les polices, les pictogrammes, autant d’éléments qui vont vous permettre de réaliser un CV qui vous ressemble.

En effet, il est important de réaliser un CV en cohérence avec le poste et/ou l’entreprise pour laquelle vos postulez. Même si ce sont des détails (couleurs de l’entreprise, format vidéo si le poste visé est dans la communication visuelle, en anglais pour un poste à l’international), vous aurez plus de chances d’attirer l’œil du recruteur !

Petit conseil : Si tu n’es pas un expert en graphisme, il existe des sites qui proposent de belles mises en pages (Canva, Crello) 😉

Le contenu

Après avoir jeter un coup d’œil à la forme, tu espères bien évidemment que le recruteur le lise et te rappelle ! Pour cela, ton contenu doit respecter 3 points :

  • L’orthographe : Tout comme sur votre lettre de motivation, il ne doit pas y avoir de fautes. C’est un critère rédhibitoire pour beaucoup d’employeurs.
  • Le vocabulaire : Si vous souhaitez intégrer une entreprise, vous devez laisser transparaitre une attitude professionnelle, qui se traduira par l’utilisation d’un vocabulaire technique, approprié au secteur d’activité et à votre interlocuteur.
  • La quantité : Ni trop, ni pas assez. Il doit figurer assez de contenu pour révéler votre personnalité et vos compétences, mais pas trop pour ne pour ne pas surcharger et décourager la lecture.

Hiérarchiser

Au vu du nombre d’informations qui doivent figurer sur votre CV, vous allez devoir hiérarchiser.

D’un premier coup d’œil, le recruteur doit pouvoir distinguer votre nom, prénom et l’intitulé du poste, et ainsi comprendre la structure de votre CV (les différentes parties). Vous pouvez également introduire un en-tête, assez pertinent pour regrouper quelques mots clés (intitulé du poste, photo, soft kills, phrase d’accroche). Ensuite, viendront les informations « secondaires », soit le contenu de chaque partie (formations, expérience professionnelle, loisirs, compétences).

Soft skills et hard skills

Un bref rappel de ces deux notions, les softs skills sont les aptitudes interpersonnelles, la personnalité, tandis que les hard skills sont les compétences techniques. Les deux restent très importantes pour le recruteur, mais les soft skills sont, parait-il, de plus en plus sollicitées. Pensez à les adapter au poste et au secteur pour lequel vous postulez 😉

L’équilibre

Les différentes parties doivent être (plus ou moins) équilibrées et proportionnées, afin de maintenir une belle harmonie ! Et d’une manière générale, la quantité d’informations présente sur votre CV doit être justifiée : ni trop, ni pas assez, afin de montrer vos bagages, sans pour autant décourager le recruteur.

 

Partagez l’article sur les réseaux sociaux :

Menu